L’agence Burundaise de Promotion d’investissement (API) vient de publier un guide de l’exportateur du Burundi, défini par le directeur de l’agence comme un outil qui permettra aux opérateurs économiques de se renseigner en temps réel sur les différentes activités d’exportation au Burundi incluant les différentes procédures, les documents spécifiques exigés pour l’exportation ; les différentes institutions publiques impliquées dans les procédures d’exportation ainsi que les compagnies d’assurances établies au Burundi, et  bien d’autres informations utiles pour pouvoir se lancer dans l’exportation. La rédaction de HotVoz a relu le Guide, voici quelques éléments qui ont retenu notre attention.

Pourquoi votre entreprise devrait exporter ?

Si vous désirez une possibilité d’accroître les revenus et de diversifier la  clientèle mais surtout d’accéder à de nouveaux marchés pouvant réduire les coûts variables vous cherchez sans doute prendre part à une compétitivité internationale accrue qui aura pour résultat une augmentation de l’amélioration  de la qualité du produit et de l’efficacité des activités de votre l’entreprise, ce guide vous démontrera comment saisir les opportunités de vente offertes par le marché extérieur.

Quelle est la différence entre vendre sur le marché local et sur le marché international ?

Comme le Guide l’explique bien « Exporter » signifie vendre au-delà du territoire douanier du pays de production .Ce guide insiste sur des différences entre le commerce intérieur et le commerce international. Et avertit l’exportateur des tâches et des défis supplémentaires auxquels il doit faire face comme une bonne organisation et une planification des activités de l’entreprise pour satisfaire sa clientèle ; la communication avec un plus grand nombre de personnes potentiellement prêtes à acheter son produit etc..

Quelle est l’importance  d’une stratégie marketing à l’exportation

Avec un accent sur les bases du Marketing ce Guide souligne que la stratégie internationale de marketing de l’entreprise doit évidemment convenir à son produit et à ses capacités. Ainsi l’exportateur doit mener une analyse externe ou audit de marchés qui rassemble toutes les informations possibles sur différents marchés afin d’en évaluer les opportunités et les menaces. Mais aussi une analyse interne ou audit de l’entreprise afin d’évaluer les forces et les faiblesses en matière de gestion de personnel, de capacité de production et de capacité financière.

Quels sont les opportunités d’exportation offertes aux produits burundais

Sachant que le Burundi est membre de plusieurs organisations régionales et internationales, ce Guide trouve que cette situation génère  des opportunités  d’exportation sous des régimes qui offrent des avantages douaniers aux produits burundais. Ici les pages de ce guide  reviennent sur comment tirer profit des communautés comme EAC, COMESA mais aussi de la part des organismes de certification qui collaborent avec des marché disponible sur d’autre continent.

 

Les différents modes de paiement internationaux, leurs avantages et leurs inconvénients

Si vous ignorez ce qu’est un crédit documentaire ou une remise documentaire, ce guide vous offre un aperçu sur les avantages et inconvénients des modes de paiement disponible pour les businessmen qui désirent se déployer sur le marché extérieur.

Voici le lien ou vous pouvez téléchargez gratuitement ce guide (GUIDE DE L’EXPORTATEUR DU BURUNDI)

Apropos de l’Agence pour la Promotion de l’investissement

Créée par décret N° 100/177 du 19 octobre 2009, l’Agence de Promotion des Investissements a pour mission générale de promouvoir l’investissement et l’exportation au Burundi, et notamment d’ informer les investisseurs sur tout ce qui touche à la promotion de l’investissement et de l’exportation ; assister et appuyer les investisseurs en général et les exportateurs en particulier notamment dans l’obtention des documents et/ou l’accomplissement des formalités exigées par la loi ;mais surtout concevoir les réformes nécessaires à l’amélioration du climat des affaires ;sans oublier d’ interpeller les administrations sur les cas de non application ou de mauvaise application de toute loi ou réglementation en rapport avec la promotion des investissements et des exportations.

 

Written by HotVoz

HotVoz est votre pour mener des discussions bouillantes autour de l'actualité. Suivez nous sur Twitter @Hotvoz

View all author posts →

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *